Le monoï en question

 

On dit du monoï qu’il est l’un des trésors les plus précieux de la lointaine Polynésie, et c’est probablement vrai. Fabriquée depuis la nuit des temps par les habitants de ces îles du Pacifique, cette huile de coprah – une variété locale de noix de coco – dans laquelle on a fait mariner des fleurs de Tiaré possède un pouvoir hydratant supérieur à celui du karité ou du jojoba. Ce qui lui vaut, en plus de son parfum capiteux, les faveurs de toutes les coquettes en quête de douceur et d’exotisme.

/ATCNA

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment

 

You must be logged in to post a comment.